Pourquoi dans l'inconscient féminin règne souverainement ce mythe du Prince Charmant? Simple affaire de culture?C'est quoi le Prince Charmant? Un personnage extrèmement complexe qui semble réunir en une entité unique une multitude effarante d'exigences et de vertus qu'on ne trouve jamais en une seule personne. Jugez-en ! Il est à la fois le papa et la maman, le père et la bonne mère, un ami et un amant, un époux et un éternel prétendant, un frère et un camarade, voire une soeur tendre et accueillante, un thérapeute pour les jours difficiles et un joyeux lurron par beau temps. Un amoureux empressé, mais pas trop direct. Un éveilleur sexuel ( peut-être) mais avec des réserves infinies qui confinent à l'abstinence! Quel diable d'homme pourrait -être tout cela, qui est à la fois tout, et parfaitement rien. Demande infinie, sans fond, sans forme, sans espoir! Si l'amoureux ne satisfait pas il devient le crapaud de la légende. Sil  s'efforce d'y parvenir il passera pour un faible, indigne du minimum d'admiration qui est un des éléments de l'amour. Bref l'amoureux n'est jamais à la hauteur, ou plutôt il est toujours trop ou pas assez. Tout femme passe par le dépit amoureux.  Donc rencontre le crapaud.

Est-ce la faute de l'homme? C'est possible. Certains hommes en sont toujours à l'âge de pierre. D'autres sont des pervers et se mettent à jouer de ces espérances pour asservir la femme et la transformer en objet sexuel, ou en bécasse. Mais tous ne sont pas  forcément des monstres d'égoïsme ou de vulgarité. Donc c'est le fantasme du Prince Charmant qui est en soi une catastrophe psychologique. Mais comme cela semble être le lot de toutes les femmes on peut supposer que toute femme rencontre ce Prince dans la vie,  pour le voir bientôt sous la forme du Crapaud!

Certaines ne s'en remettent jamais. Le principe de réalité est passé par là, et la réalité n'est pas le fantasme! Sans doute trouve -t-on dans chaque histoire de femme une secrète blessure d'amour. Mais la femme peut fort bien y survivre, si elle s'acclimate au réel. Le Crapaud peut se trnsformer lentement dans l'autre sens, devenir successivement un chat, un bon chien fidèle, un petit loup, un tigre domestique, que sais-je encore. mais il ne sera jamais LE PRINCE. Et c'est tant mieux, sinon il faut recommencer l'histoire de puis le début, et peut-être faire interminablment le cycle de l'espoir et de la déception!

Le Prince et le Crapaud sont une seule et même image, sous deux angles différents. Cela est à méditer...