copieDSC 0072



Le temps s'étire nonchalamment
Entre les flancs gris du torrent.
Ses eaux, en gros bouillonnements
Cavalent fort joyeusement.

Soudain, hoquettent bruyamment
Créant quelques débordements
Qui battent inlassablement
Les flancs ébranlés du torrent.

Et puis, lassées de ces tourments
Reprennent,bien tranquillement
Leur paisible fredonnement.