Voilà une question que je me suis souvent posée. Pendant des années, je n'ai eu qu'une seule amie. Une personne merveilleuse que j'ai rencontrée sur les bancs du lycée. Nous n'avons pas besoin de mots pour nous comprendre, nous ressentions l'autre, nos silences parlaient même pour nous, parfois ! Les joies de l'une étaient les joies de l'autre et, de même, les malheurs de l'une faisaient chavirer l'autre.

Nos vies, nos enfants, nos déménagements nous ont éloignées physiquement l'une de l'autre, mais nos coeurs étaient toujours proches. Des mois sans nouvelles ne nous séparaient pas. Chaque nouvelle rencontre se passait comme si nous nous étions vues la veille. Nous avons pleuré de rire plus souvent qu'à notre tour !!

Puis, il y a eu cette terrible maladie, la rémission et au final, son envol vers ailleurs... Mais je sais que comme auparavant, elle est toujours là. Il m'arrive de sentir sa présence ... Elle est restée plus de 3 ans sans donner de nouvelles et elle ne m'en donnera pas durant les 3 années à venir ? Et alors ? Elle reste mon amie, là, tout près de moi ...

Aujourd'hui, j'ai de nouveaux amis, très précieux aussi. Mais, il m'arrive de me demander pourquoi ils sont mes amis, ce que je peux attendre d'eux, ce que je peux leur offrir ? Je vis leur bonheur de tout mon coeur, je leur offre mon temps, mes mots, ma tendresse aussitôt qu'ils m'appellent ou qu'ils craignent de me demander de l'aide. Un petit mot timide, et j'entends leur SOS !! Je ne m'étais jamais posée cette question avec Sylvie, mais voilà aujourd'hui, est-ce cela être amis ?

J'ai aussi souvent envie de leur dire mes joies, mes rires, mes folies ... Mais, j'ai peur de les embêter, de leur voler leur temps. Et quand une larme coule sur ma joue, je lance un timide SOS ... J'ai vu certains de mes amis accourir à ces appels et me tenir la main jusqu'à ce que le sourire renaisse. J'ai vécu, et je vis encore, le don de mes amis, dans la difficulté. Ils ont donné sans compter et ceci même dernièrement. Est-ce cela être amis ?

Et quand vous avez vu un ami sombrer dans la tristesse, un ami qui vous semblait être une personne à qui ça ne pouvait jamais arriver, quand vous avez couru vers lui pour lui tendre votre main d'amie, et qu'un jour, vous lui réclamez juste un sourire, une parole douce parce que vous en avez besoin, et que cet ami vous accuse d'être la cause de la tristesse des autres ... Est-ce aussi cela être amis ?

...

Mes très rares amis, quoi que vous fassiez, quoi que vous disiez, quelle que soit votre façon d'être à mes côtés, je serai là chaque fois que vos doigts se tendront vers moi, pour vous offrir mon épaule, mais aussi pour vous offrir, ma folie de vivre chaque jour ... Parce que, je suis votre amie !!