bonjour à tous
je vais vous emmener dans mon monde et surtout ma passion " la danse orientale. La danse orientale en une communauté vivante et enrichissante .

J ai commencé il y a peu de temps, la danse orientale .



On danse !

Début du cours oblige, on commence par une échauffement-party. Les chevilles, les jambes, les bras, les épaules, le cou : j’en passe mais tout y passe ! Puis on se lance dans une petite danse récapitulative des mouvements qu’on va apprendre aujourd’hui. Evidemment, ça va un peu vite, surtout pour qui prend son premier cours, mais j’arrive à suivre.
L’échauffement terminé, on passe à la choré. Et qui dit choré dit mouvements et moi, des mouvements, je n’en connais pas. Pour l’instant. Heureusement, Sabine, la prof, les explique, les décompose, les montre au ralenti. Avant de nous les faire répéter un peu plus vite et en musique. Ça danse le twist avec les hanches, ça ondule le bassin lentement, ça fait des ronds de ventre, ça tremble des épaules ou des hanches… Ça danse, ça danse… et ça épuise fortement !







« Belle femme, fille de la grâce et de la joie, d’où vient ton art ?
Comment peux-tu maîtriser la terre et l’air dans tes pas,
L’eau et le feu dans ta cadence ? »
La danseuse se baissa devant le prince et dit :
« Votre Altesse, je ne saurais vous répondre mais je sais que :
L’âme du philosophe veille dans sa tête,
L’âme du poète vole dans son cœur,
L’âme du chanteur vibre dans sa gorge,
Mais l’âme de la danseuse vit dans son corps tout entier. »