(barré) Je suis devenu la chaise sur laquelle on s’assoit dessus. On pose son cul et on l’oubli.

 

Tout mes travaux, toutes ces choses que j’ai fait, de l’art( ?/ !)

Cette production me bouffe, je l’ai trop dans la peau.

Il est normal que je m’identifie à mes travaux, le problème est que je deviens totalement une part de ce que chacun peut représenter.

Je ne sais pas écrire.