texte tiré d'une conversation à un bar. Le gars qui parlait et que j'ai enregistré était bien alcoolisé. Lire ce texte et la série des PNSNPB devrait vous mettre en garde contre l'abus d'alcool.

 

PNSNPB 6

 

 

Parce que nous avons dieu.

Qu’est-ce que dieu ?

Dieu est métaphysique.

Qu’est ce que cela veut dire, ou pour parler plus vrai, qu’est ce que cela produit ?

Dieu existe, il faut le savoir, il faut que nous en prenions conscience.

Oui, Dieu existe. Mais attention, à ne pas confondre avec : Dieu existe.

En effet, Dieu est, car est avant tout un concept se matérialisant en premier lieu sous la forme de signes (écrit, son, idéographique).

Mais est-ce déjà pour cela dieu, non, pas forcément, car il y a une différence entre lire, écrire, prononcer et comprendre ce à quoi s’associe la forme et le concept, ce dernier étant éther.

Un concept n’a pas d’existence à proprement dit, il naît et meure avec l’être, mais peut être communiqué, voir transmit.

Un concept, c’est quelque chose qui n’est que lui même, insécable.

L’idée de dieu ne contient rien d’autre que l’idée de dieu, lorsque l’on parle de dieu on doit pouvoir en parler sans utiliser aucun autre nom. Il doit en être de même pour tout les autres concepts. Ceci est donc le second moyen de parler d’une chose, le premier est la comparaison, le second la conceptualisation.

Dieu est dès que je le prononce.

D’accord, ok, mais si dieu est, que fait-il ?

Et bien pas grand chose, en premier lieu il faut savoir que dieu en tant que concept ne produit rien. Pour qu’il produise il faut l’associer à autre chose, à jésus, ou à Mahomet…

Et dieu se met à produire plein de choses…