"On dit qu’Ehud Olmert a brandi la hache de guerre contre Tzipi Livni"
"c’est quoi une hache de guerre ?"
"une hache de guerre est une hache dont l’usage originel est détourné afin d’en faire une arme de taille, destinée à porter des coups tranchants"
"tu veux dire qu’au lieu de couper des arbres on taille des corps humains !?"
"c’est cela même... au lieu d’être un bûcheron tu deviens un soldat"
"oui, je vois..."
"tu vois quoi ?"
"c’est l’outil qui fait l’homme et pas l’inverse... c’est tout à fait dans les moeurs des gens de ce pays"
"là, c’est moi qui ne vois pas !"
"mais si... regarde, tu leur donnes du caoutchouc, ils en font des balles pour les tirer à bout portant sur les palestiniens... alors que d’autres, ils fabriqueraient des pneus"
"attends... ce que tu dis-là est aussi vrai pour les palestiniens"
"comment ca ?"
"tu leur donnes un tracteur, ils foncent avec sur les gens"
"t’as raison... ça devient invivable"
"il y a un point qui me gêne dans notre raisonnement"
"lequel ?"
"on met tout le monde dans le même sac"
"ben alors... il y a bien un détournement de l’usage originel de l’objet, chez les uns et les autres"
"sauf que, comme tu dis très justement, originellement, les habitants de ce pays manipulaient les outils dans leur usage initial... ce n’est que plus tard, quand ils ont été arrachés à leur terre, chassés de chez eux, emprisonnés, tués et massacrés par les nouveaux arrivants, qu’ils ont fini par imiter ces derniers"
"je suis tout à fait d’accord avec toi... j’ajoute même que tout le piège est là"
"un piège ! ... quel piège ?"
"que les autochtones adoptent le modèle importé et se comportent finalement comme les nouveaux occupants"
"tu veux dire qu’ils détournent à leur tour les objets de leur usage originel ?"
"tout à fait... toute la difficulté est de continuer, malgré tout, à utiliser une hache pour couper du bois, un tracteur pour labourer la terre... car sinon, ils vont à leur perte eux aussi... et c’est ce que voudraient les nouveaux arrivants"
"et c’est ce qui s’est passé quand Abou Mazen et Ismaïl Haniyeh ont brandi la hache de guerre l’un contre l’autre"
"c’est vrai, je me souviens bien... leurs partisans ont même détourné les fusils de leur usage originel et les ont utilisés les uns contre les autres..."
"... !?"





Ps. La course à la direction du parti Kadima a formellement démarré mardi 22 juillet en vue du remplacement de son chef, Ehud Olmert, qui a brandi la hache de guerre contre Tzipi Livni, favorite pour lui succéder.
Par un vote de 91 membres de ses membres sur un total de 180, le comité central du Kadima, réuni dans la nuit de lundi 21 au mardi 22 juillet, a modifié sa charte, levant ainsi le dernier obstacle qui empêchait la tenue de ses primaires.
"La date précise du scrutin doit encore être arrêtée", a indiqué le porte-parole du parti, Schmouel Dahan.
Les instances de la formation ont d’ores et déjà prévu qu’il se tiendrait à la mi-septembre et que les candidatures à la direction du parti devaient être soumises d’ici la mi-août.
Entretemps, l’hostilité entre M. Olmert et sa ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, donnée en tête des derniers sondages pour la direction du Kadima, a éclaté au grand jour.
"Je crains pour l’avenir de l’Etat d’Israël, si Livni arrive au pouvoir. Elle est incapable de prendre des décisions. Elle est influençable et n’a pas confiance en elle-même", a-t-il déclaré à des proches dans des propos rapportés mardi par tous les médias.
"Elle perd les pédales pour rien, au point d’en trembler. Croyez-moi, elle n’est pas capable de mener une politique", a-t-il encore dit en la qualifiant en outre Mme Livni de "traîtresse" et de "menteuse".
Ni au Kadima ni à la présidence du Conseil, ces propos n’ont été confirmés ou infirmés.