Aquelas montanhas que tant hautas son m'empachon de veyre mas amors on son.Se canta ,que canta, canta pas per ieu, canta per ma mia qu'es alein de ieu.   ///   Ces montagnes qui sont si hautes m'empèchent de voir où sont mes amours. Si [l'oiseau] chante, que chante-t-il ? Il ne chante pas pour moi, il chante pour ma mie qui est loin de moi.

C'a-t-y pas romantique ça ?