S.O.S. Chantal a peur !
 
Où allons nous ?
 
Sarkosy, humilie Son ministre J François Copé en public
En exposant sa réforme de l’audio visuel, , il se tourne vers celui-ci en lui demandant
«  Il faudrait peut-être que tu me le remettes maintenant ce rapport »
 
La télévision publique, c’est évidemment l’affaire de Sarko, puisque c’est lui qui va désigner le prochain pdg de France Télévisions !
 
Après chef de TV, il est aussi chef de foot :
Il a dit :
«  Maintenir Domenech à son poste participerait à la désespérance française .Une idée bien de chez nous tout foire, et tout reste en place » Là, c’est raté puisque, jeudi, Domenech a été maintenu en sursis.
 
Pourquoi ne pas le nommer ministre lui aussi ?
Il l’a bien fait avec Laporte, sélectionneur de l’équipe de France de rugby, qui, lui, a déjà été bombardé ministre, et qui a pourtant été battu avec le XV de France.
 
S’adressant aux officiers généraux, à l’issue de la visite aux blessés de Carcassonne, Sarko éructe :
« Foutez moi la paix, vous avez fait assez de conneries comme ça. Vous feriez mieux de vous occuper de vos unités »
Le chef d’état major en a tiré les conclusions, et a démissionné mardi
.Depuis les critiques du Livre blanc, Sarko ne porte pas les généraux dans son cœur !
 
Et j’en passe , et des bien croustillantes !
 
 
Lu dans Le Canard enchaîné.