Petit être si plein de vie,

Tu sais crier famine

Quand ton  estomac est vide.

Tu ne parles pas encore

Mais tu n'en perds pas une!

Tes yeux me suivent

Et tu guettes mon sourire:

Alors tout ton visage s'éclaire!

Et quand enfin je te saisis,

Tout ton petit corps s'agite!

Au fil des jours,

Tu deviens plus précis,

Plus joueur aussi:

Tu vises tout juste ma bouche.

Tu aimes mes bisous, ils sont si doux,

Tu fais danser tes petits doigts dans mes cheveux !

Et maintenant, repu de lait,

D'amour et de cälins,

Tu t'abandonnes paisiblement

Dans un bon et doux dodo.

 

Petit être qui m'est confié,

Je veux te donner 

tout  l'amour que j'ai reçu,

Pour qu'à ton tour,

tu puisses aimer!