Exercices de style (sexuel)

A Raymond Queneau avec toute mon admiration et respect pour son oeuvre.

Romantique

Sous la clarté du soleil, les rayons de ce dernier caressaient sa poitrine.
Je l'embrassai avec passion. Ce jour sera le plus beau de notre vie.
Elle est si belle! Son intimité ruisselante me rendait plus fort et fit qu'accroître ma passion.
Je rougis et elle rougit. La rencontre entre nos deux sexes était le plus beau symbole de notre amour.
Je jouis et vit dans ses yeux les étoiles du bonheur. Plus rien ne nous séparera!

Dégueulasse

Sous la clarté du néon emplis de chiures de mouches, ses nichons étaient noirs de crasses
Je grattais de mes dents entartrées sa langue pleine de germes. Jour sombre comme la merde.
Elle est si monstrueuse. Son orifice jauni et crasseux de vieux sperme croûté fit monter ma répugnance.
Elle suinta et je suintai. Monstrueuse pénétration que sont nos organes putréfiés et poisseux.
Nous jouissons et nous nous salissons de liquides nauséabonds.

Onomatopée

Smaaaaacckkkk
Sluuuuurppp
plic plic!
mmmmmmmh!
crac crac!
Splaaaatch!

Insulte

Sous cette connerie de chierie de merde de lumière à deux balles, je vis ses deux abrutis de nibards.
J'engorgeai cette salope. Quelle journée de merde!
Elle est si stupide! Son foutu con était une espèce de ridicule éponge humide et augmenta mon antipathie pour cette pute qui me sert de partenaire. Je pénétra ma crétine de bite dans ce vagin qui n'est rien d'autre qu'un pauvre trou.
Ouais t'aime çà pauvre conne!

Indécis

Sous la lumière...non...plutôt disons un hâle, ses seins...sa poitrine...non ses seins étaient pas mal.
Maintenant que faire... Je l'embrasse ou j'attaque son clitoris? Cruel dilemme car les deux se valent...sachant tout de même que l'un va l'exciter plus rapidement que l'autre...c'est indéniable. Le jour était beau voir joli. Non... beau mais pas si joli que çà...quoique j'hésite...
Bon , je la pénètre doucement ou énergiquement, elle aime sûrement les deux mais il faut choisir.
il faut conclure qu'elle aime , non elle aime pas çà...si...non...si...non...

Zoologue

C'est dans la nature et en pleine journée que nous retrouvons un couple prêt à l'accouplement.
Le mâle et la femelle, dans la grande majorité des cas, s'excitent mutuellement dans de multiples et longues caresses. Tout ceci afin d'aboutir à la pénétration. Journée idéale pour la reproduction.
Comme tout animal de la classes des mammifères, le mâle pénètre son sexe dans le vagin de la femelle dans un mouvement de va et vient. L'accouplement atteint son but lorsque le mâle déverse son liquide séminale riche en spermatozoïdes qui fécondera l'ovule de la femelle. A savoir que celle-ci portera dans la plus grande probabilité un seul petit.
A noter que les cris combinés aux expressions faciales des deux membres laisserait à supposer qu'il y a notion de plaisir.
 

 

Ben