Privilégier une démarche historienne qui fait partager au plus grand nombre les leçons universelles de l’histoire et ne pas entrer dans cette concurrence des victimes qui empêche de comprendre quoi que ce soit à l’histoire et donc empêche d’être politiques et efficaces aujourd’hui c’est aussi refuser d’entrer dans la vision du monde sarkozienne où les individus ne sont plus définis que par des appartenances communautaires (ou religieuses) supposées et figées, au détriment d’une citoyenneté qui impose de refuser l’injustice quelle qu’en soit la victime. -------------------