Avec lui, c'était bon, c'était doux, c'était chaud. L'amour. L'amour ! Les nuits, les jours.

Il n'était pas grand, pas petit, juste beau comme il faut. Je n'ai pas pu tenir, je suis partie au jour dit, rentrée. Je n'ai pas oublié. Ludi, j'aimais t'appeler.

Au bout du monde, dans le grand vent, j'ai couru vers toi. Dans ce delta, contre le ciel, les bras en croix, et juste là, juste après ça, on s'est embrassé, de tous nos corps, si fort, que ça en fait le plus beau moment de ma vie ! Avec aussi, cette autre fois, nous deux, emmitouflés, camouflés, et ce baiser. Tu te souviens ? Sous la tente, dans les carpates ! Ah ! Et puis dans un train, endormie contre Ludi ! Ludi...