L’homme ramène ses bas instincts et ses peurs au côté obscur.

Celui là même qu’il essai d’enfouir au plus profond de lui, afin de ne pas dénoter face aux autres.

L’être humain se rassure derrière la masse grouillante.

Ce qu’il appel normalité, mode d’aspect (si chère à la mondialisation) ou encore de pensée (qui détermine si oui ou non nous seront des marginaux voir même des fous) n’est en général qu’une façon aisée de se préserver aux yeux des « autres ».

Ce que j’appel pour ma pare de la « moutonnerie ».

Combien cherche réellement ce qu’ils sont ?

Combien assument leurs états vrais, ce qu’ils ont vraiment en eux ?

Les gens ont peur de la critique et de l’œil de l’autre.

L’humain rêve de liberté mais se cache dans l’uniformité.

Tant de contradiction qui font que l’homme n’évolue pas vraiment. A par technologiquement ou il commence tout juste à réaliser que le pouvoir de l’argent peut être employé dans le sens de la durée et la considération de l’environnement. Ce même environnement donne du coup un nouveau souffle à l’économie mondiale. Pourvu que les batailles soient rudes de manière à ce que cette bonne vieille terre en profite.

Je m’égare un peu…

Je reprends.

L’union fait la force. C’est un fait établi et inébranlable.

Même dans la stupidité qui conduit à ignorer son prochain pour une histoire d’aspect, ou de façon de penser.

Vous savez ?

Celui si important qui détermine que vous serez digne ou non de faire parti de leurs« cercles ».

Etre humain n’est-ce pas un gage de civilisation ?

L’humanité ne désire t’elle pas un monde où chacun se respecte ?

En France même, ne sommes nous pas les instigateurs des droits de l’homme ?

On me répondra peut être que l’on ne peut pas être ami(e) avec tout le monde.

Certes cela parait difficile, mais n’est-il pas possible de faire un simple pat en ne dénigrant personne ?

En répondant simplement aux attentions des autres en ne prenant pas cela pour de la servitude à ego.

Avoir de la considération pour autrui permettrai un grand pas digne de la conquête spatiale...