c'est que le début d'accord, d'accord!!! Quel Francis, toujours la bonne parole...

Nous sommes la veille du début du chantier...euh...non!! nous sommes le matin du début du chantier, 4h du mat' et je suis déjà levée depuis 1h. Pourtant, j'avais de bon espoir sur ma nuit de sommeil. Hier soir vers 22h30, J'avais débuté la soirée avec de la lecture qui m'a assommé en 20 minutes. Donc en toute logique, 22h50, début d'une bonne nuit de sommeil, sans nuage à l'horizon. Mais comme je suis à Bordeaux, et que, les nuages, à Bordeaux, nous les connaissons bien, à 3h, je me suis fait réveiller par un hurlement de ma fille qui a été couché par son père qui, habitué au luxe de la journée sans couche, à omis de lui mettre une couche pour le "dodo", je vous épargne les détails...donc depuis, rassurez vous, ma fille dort comme un bébé et moi non!!!

Planning de la journée: - de 3 à 8h insomnie

-de 8 à 9h, douche préparation du café pr les ouvriers (façon de parler: les ouvriers sont mon père pr tracer avec mon mari et Pascal, un ami, avec sa mini pelle)

- de 9 à 10h, arrivée et présentation des ouvriers entre eux, ainsi que du chantier ( "Bonjour, moi je m'appelle chantier" " Ben, salut, moi c'est ami ouvrier"" tiens, Beh moi, c'est papa ouvrier") Je suis désolée pour c'est blague pas drôle mais j'estime qu'a coup de 3 nuits blanche par semaine, j'ai le droit!!!!Na!!

-de 10 à ....: nous creusons, nous creusons, nous creusons!!! Euh, non... c'est Pascal qui creuse et nous nous regardons, c'est pas bonnard ça??? Bon, tout en surveillant ma fille de toute catastrophe (elle les attire)

Hier, nous avons reçu les premières livraisons de matériaux et, par conséquent, les premiers aléas. Le premier camion n'a pas pu rentrer sur le terrain pour cause d'accès trop étroit (quasi 7 mètres quand même, donc les boules) et sur ce même camion, il manquait de la marchandise et une partie de celle présente était erronée (re-boules!!!) Je crois que le pompon fut quand il nous a dit "Si je passe pas, la toupie de béton, elle passera pas non plus". Quelques gouttes de sueur (pas d'effort...t'es fou, mais de stress) après, avec mon lover, nous avons réceptionné le sable,qui lui heureusement est passé comme qui rigole (ou presque) et qui nous a rassuré en disant que la toupie passera ... pour le moment, nous allons croire Mr Sable plutôt que Mr Boule-et-re-boule...POSITIVE ATTITUDE OBLIGE!!!

Avant hier, nous avons reçu un autre type de marchandise: "les vivi". EH BEN, après 10 jours d'absence, la vérité, ça fait plaisir de les revoir (même si j'chui dégoûtée par qu'ils sont tous bronzés et pas moi!!!). D'ailleurs, petite aparté pour "dans la famille vivi: Le père" c'est pas parce que t'es pas dans ce premier chantier que j'ai oublié mon petit ouvrier clandestin préféré!!! tu seras très fortement convié à la prochaine étape!!! reposes toi bien, remets toi de tes vacances!!!!

Comme dirait l'autre "on vous rend l'antenne les studios"

Déjà 5h...