..je suis!!!

Joachim n'avait que des grosses courbatures dues à la fièvre dans la nuque et tres mal au niveau de la gorge à cause d'une belle angine. Bilan: rien de trés grave et un jour sans travail pour maman!!!

Intriguée je reste!!!

Concernant sa bistouquette, il semblerait qu'il est une légère infection donc pommade antibiotique pendant quelques jours avec analyse d'urine si la gène perdure. En revanche, nous devons le faire suivre suite à un problème de frein trop court...ne m'en demandez pas plus pour le moment, je ne connais qu'une partie des conséquences mais pas encore le remède, si il y a remède ??? Comme une grosse naze, le mèdecin m'a tellement prise au dépourvu que dans toutes les questions qui me turlupines, je n'ai réussi à en poser aucune. "Par laquelle commencer"? je me suis retrouvée comme une cruche. Etant une femme, en plus, je n'imagine pas trop les conséquences indirectes.

Je vous explique, si quelqu'un comprend ou en sait tout simplement plus que moi, n'hésitez pas:

Définition du frein: c'est ce qui raccorde la rainure du gland à la peau du zizi, c'est à dire, c'est ce qui donne la limite de décalotage. (Je crois être à peu prés claire, n'hésitez pas à vous enrichir intellectuellement en consultant la zigounette de votre conjoint, de plus, cela peut mener de l'utile l'agréable...OH!! soit pas toute rouge toi là bas!!!)

Donc la conséquence directe serait qu'en cas d'érection (je dis en cas, car pour moi c'est encore mon petit bébé et j'ai du mal à l'imaginer actif sexuellement!!!), alors, je disais, en cas d'érection, son zizi aurait tendance à partir vers le haut, jusque là... logique, et le gland, lui, baisserait la tête (mignon comme image, un pénis qui baisse la tête).

Alors, j'arrive à visualiser la chose, toutefois, les conséquence indirecte seraient quoi??? excusez moi pour le cru de la chose mais ça veut dire qu'en cas de 5 contre 1, il en aurait plein les jambes???que si il a des rapports avec une demoiselle, il aura du mal à trouver la route???Imaginez le truc en train de buter partout...Imaginez moi en train de poser ce genre de question au docteur...J'en rigole mais ça m'intrigue et m'inquiète, quelles sont les conséquences pour sa vie de jeune homme et sa vie sexuelle. Il semblerait que ce ne soit pas trop grave, d'aprés ce que j'ai compris...En revanche, est ce que "pas grave" veut dire "il vivra bien comme ça" ou "faudra t il une opération pour y rémédier", si on ne fait rien "aura t il des douleurs pendant les rapports"???

Il faudra impérativement que je lui fasse part de mes interrogations à la prochaine visite mais cette fois ci, en preparant mes questions à l'avance et avec mon mari afin de limiter les questions ridicules qu'une femme peut poser et qu'un homme trouve évidente ! Aprés tout c'est normal, c'est son anatomie!!!

...encore des soucis...Faites des gosses!!! Et bien OUI, faites en!!! malgré les tracas c'est que du bonheur!!!