Monte! Et nais avec moi, frère!

Sube a nacer conmigo hermano

Donne-moi la main, du fond

Dame la mano desde la profunda zona

De ta douleur éparse,

De tu dolor diseminado

Tu ne reviendras pas de l'épaisseur des pierres,

No volverás del fondo de las rocas

Tu ne reviendras pas du temps souterrain,

No volverás del tiempo subterráneo

Ni ne reviendra ta voix rauque,

No volverá tu voz endurecida

Ni ne reviendront tes yeux perforés.

No volverán tus ojos taladrados

 

Monte, nais avec moi, frère

Sube a nacer conmigo hermano

 

Regarde-moi depuis le fond de la terre

Mírame desde el fondo de la tierra

Laboureur, tisserand, pasteur taciturne:

Labrador, tejedor, pastor callado

Dompteur des vigognes tutélaires:

Domador de guanacos tutelares

Maçon du traître échafaudage:

Albañil  del andamio desafiado

Porteur d'eau chargé des larmes des Andes:

Aguador de las lágrimas andinas:

Joaillier aux doigts broyés:

Joyero de los dedos machacados

Semeur tremblant dans sa semence:

Agricultor temblando en la semilla

Potier répandu dans sa glaise.

Alfarero en su greda derramado

Apportez á la coupe de la vie nouvelle

Traed a la copa de esta nueva vida

Vos vieilles douleurs ensevelies.

Vuestros viejos dolores enterrados

 

Monte, nais avec moi frère

Sube a nacer conmigo hermano

 

Montrez-moi votre sang, votre sillon

Mostradme vuestra sangre y vuestro zurco

Dites-moi: ici je fus puni

Decidme: aqui fui castigado

Parce que la gemme fut sans éclat, parce que le sol

Porque la joya no brilló o la tierra

Ne donna pas à temps la pierre ou le grain

No entregó a tiempo la piedra o el grano

Désignez-moi la pierre où vous êtes tombés,

Señaladme la piedra en que caísteis

Le bois où vous fûtes crucifiés

Y la madera en que os crucificaron

Eclairez pour moi les antiques silex,

Encendedme los viejos pedernales

Aux vieilles lampes, les fouets collés

Las viejas lámparas, los látigos pegados

Aux plaies à longueur de siècles

Através de los siglos en las llagas

Et les haches brillantes sous le sang.

Y las hachas de brillo ensangrentado

Moi, je viens parler par votre bouche morte.

Yo vengo a hablar por vuestra boca muerta

Unissez à travers la terre toute vos

Racontez-moi tout, chaîne à chaîne,

Contadme todo cadena a cadena

Maillon à maillon, pas à pas,

Eslabón a eslabón, paso a paso

Affilez les couteaux que vous avez conservés

Afilad los cuchillos que guardásteis

Mettez-lez-moi dans la poitrine et dans les mains

Ponedlos en mi pecho y en mis manos

Comme fleuve d'éclairs jaunes

Como un rio de rayos amarillos

Comme fleuve de tigres enterrés

Como un rio de tigres enterrados

Et laissez-moi pleurer, des heures, des jours, des ans

Y dejadme llorar, horas, días, años

Des âges aveugles, des siècles sidéraux.

Edades ciegas, siglos estelares