Chaque fois que nous nous plaignons,nous accumulons un peu plus de ressentiment.

Le ressentiment nous  rend amer, nous nous  plaignons alors davantage. Allons nous attendre l'aigreur ?

En fait nous nous nuisons, nous nous faisons du mal et plus nous allons mal, plus nous en voulons à autrui. C'est dingue.

Donc à situation "dingue", remède "dingue".

Chaque fois que nous nous surprennons à nous plaindre, voyons le bon coté des choses. Refusons de nous laisser gagner par la moindre irritation, si infime soit-elle, qui creuserai le lit de notre souffrance. Agissons avec courage. S'il y a un problème cherchons une solution, s'il n'y en à pas à quoi bon se lamenter.

Sortons du cercle, un problème de moins, c'est une bonne occasion de se réjouir !