Pour l'étendue des caresses,

des lentes paroles que je n'ai pu encore

dire, pour la lente

descente, corps, vers tes

rives, là où

fleurit l'éveil, anémone,

feuille déployée au revers

de sa lumière même,

complice

accompli de ta nuit, corps,

seigneur obscur

de ta si éblouissante clarté.

José Angel Valente