PAROLE

L'arbre
plus grand que la nuit
avec le souffle des lacs
avec le chuchotement
sur le silence

Les pierres
sous le pied
les veines lumineuses
longtemps dans la poussière
pour toujours

Parole
essoufflée
la bouche brisée de fatigue
par le chemin sans fin
vers la maison du plus proche



Johannes BOBROWSKI