Dans certaines rivières il y a des trous de trente mètres de profondeur.

Dans un marais qu'il me faut garder secret il y a une source d'eau bouillante en profondeur

autour de laquelle les jours de canicule aoûtienne d'énormes truites de rivière viennent nager

et s'alimenter.

Un adulte peut faire naître des rêves chez les enfants, en racontant qu'il ya une source qui

descend au centre de la terre.

C'est bien possible.

L'été prochain je projette de construire une petite rivière de soixante-dix-sept pieds de long.

Elle coulera dans les deux sens, à l'inverse de la nature.

Je construirai un barrage et ferai tout sauter.

                                                                                               Jim Harrison