SONNET LX


Comme les vagues vers le rivage caillouteux, ainsi se hâtent nos minutes vers leur fin ; chacune prenant la place de la dépassée, toutes par un incessant travail s'efforçant plus loin.
La naissance, instant dans le royaume de lumière, rampe vers la maturité, là couronnée, une perfide éclipse agit contre sa gloire, et le Temps qui donna vient détruire son don.
Le Temps transperce la splendeur offerte à la jeunesse , creuse des parallèles sur le front de beauté, se nourrit des rares valeurs de la vraie nature, et rien n'existe qui de sa faux ne soit tranché ;
Cependant en espoir mon vers sera rebelle, en louant tes vertus, malgré la main cruelle.

SHAKESPEARE