C'est un secret ,  étoile ordinaire qui se mue.

Mutante, par la face déchirée devient l'Etoile

Plus vive encore qu'une météore  car émue.

Elle brille , soudaine ,et autre que toute voile

Emporte la femme au delà du présage .

 

Déesse par le sang  au triple coup du fouet

Elle sangle son âme dans la preuve qui est.

La voix dit : ceci est l'unique passage

Viens, tu es à moi, tu es moi, je suis l'Ange.

 

Derrière, la porte vibre, bleu ciel, étrange

Je suis déjà de l'autre côté, perdue voulue

Le fer s'enfonce entre mes cuisses goulues.

 

Je suis bouche par l'envers de mon corps escarpé

Chemin de violence là où règne la paix.

 

Je baisse la tête, âme haute , front d'étoile .

 Je suis là bas.