J'ai du boire quelques verres

car ma tête tourne à l'envers,

Ainsi, j'écris ce texte en vers.

Toi le très haut, qui vit dans l'univers,

Oui, toi là haut, tu dois être pervers

pour me déplaire,tu as peint la nature en vert.

Tu as aussi crée des coqs et des cols-verts.

Pour moi, voyant cela, c'est un calvaire.

Je préfère largement l'automne à l'hiver,

Même si j'ai froid,je mets des pulls-overs.

Vous voyez, j'arrive à parler de sujets divers;

vous ne me prendrez pas mes mots à revers.

Je crois surtout qu'il me faut d'autres verres

pour qu'enfin j'apprécie le vert.

Je hais aussi de trouver dans la salade, un ver.

Et je refuse de mettre des chaussures de vair