Printemps oublié

Sur le sol abandonné

Parfum éternel

 

Eté sublimé

Mais si vite trépassé

Bonheur délavé

 

Pas eu de miracle

Fini le spectacle

Quand recommencerons nous

A enfin jouer pour vous.

 


Sourire d'automne

Feu enfin apprivoisé

Couleurs sublimées


 

Perpetuel hiver

Sous les draps, rester coucher

Peur du lendemain


 

Tristesse infinie

Plus de comédie

La tragédie se construit

Sur le dos des malappris.


 

Le clown est parti

Les danseuses aussi

Petit à petit ,coquine

Se cache la lune maligne.