Je ne suis qu'un ordinateur, je le sais. Je fais tout ce que mon utilisatrice veut bien faire de moi sans rien dire mais là, j'aimerai vous expliquer la vraie raison de ma colère. C'est vrai que j'étais vexé et que j'ai refusé de prendre son texte mais ce n'est pas parce qu'elle me faisait mal en tâpant sur les touches ni parce qu'elle a dit que j'étais fou. Non si je refusais de travailler c'est parce que j'étais jaloux... Ne riez pas en vous disant que je ne suis qu'une machine et que je n'ai pas de sentiment, c'est faux. Je suis comme les humains, j'aime, je déteste, je suis gai ou triste ... Je vous en bouche un coin n'est ce pas ? C'est pourtant comme ça...


 

Je suis tombé fou d'elle, dès son premier regard sur mon écran ainsi que de son doigt malhabile sur mes touches... Elle n'a jamais su taper avec tous ses doigts. Ses bêtises me génaient mais elle était avec moi et pour cela j'étais quand même heureux. Grâce à elle, j'ai voyagé un peu partout dans le monde, J'ai aperçu l'Afrique, le Canada, la Russie, l'Inde... bref de bien belles choses. J'ai écrit pour elle des textes simples qui ne me demandaient pas trop de recherches. J'ai des copains qui ont fait une crise cardiaque du disque dur à cause des calculs trop difficiles pour eux, moi non. Grâce à elle je me suis fait des copains et copines et j'ai même des amis, malheureusement parmi eux il y avait des brebis gâleuses qui ont fait souffrir la femme que j'aime à un point qu'elle pleurait tous les soirs et moi aussi, j'étais triste. Un jour, je ne sais pourquoi, elle m'a abandonné, comme une vieille chaussette alors j'ai vu rouge... je me suis rebellé... C'est terminé aujourd'hui car si elle ne venait plus c'était pour une bonne raison, elle a écouté une amie qui lui conseillait de me laisser pendant quelque temps et d'aller voir la vraie vie dehors, de sentir les vraies valeurs, de faire des choses pour les autres et de monter sur scène pour produire un spectacle. Je ne savais pas qu'elle souffrait autant à l'époque et j'ai pété un boulon. Ne voulant pas me jeter, elle m'a amené à un de ses amis qui a tout remis en place et maintenant je reprends du service. C'est sûr qu'il y aura encore des fâcheries entre nous mais je sais qu'elle m'aime, c'est cela l'important.