Il était une fois, dans un conte moderne, un personnage qui s’appelait la Nunuche. Elle était mignonne et jolie, malheureusement,un peu sotte et naïve...Nunuche vivait avec d’autres personnages aussi infortunés qu’elle, dans un recueil qui n’en avait seulement que le nom... Une vingtaine de pages agraffées par le haut...Pour ne pas les perdre.


 

La pauvre Nunuche, oubliée par son auteur, broyait du noir. Nunuche voulait qu’on la remarque et ce n’est pas pas avec les débris qu’elle pouvait le faire...


 

Un jour pourtant, Nunuche eut une lueur d’espoir. L’auteur avait ressorti le recueil pour chercher une idée, n’en trouvant pas, alla se coucher, laissant le recueil sur le bureau...


 

C’était le moment de sortir, un oeil à droite, un à gauche, elle s’extirpa , facile, elle était mince. Elle alluma l’ordinateur,se brancha sur internet et frappa sur les touches


 

Il fallait que tout le monde sache qu’elle éxistait, elle... et ses malheurs. A l’aube, fatiguée est satisfaite, elle se blottît dans les pages et patientât jusqu’au soir... Pour lire les retours.


 

Les retours , rien, rien pour elle. Le seul retour qu’elle est lu , c’est pour l’auteur. L’auteur, toujours l’auteur mais l’auteur n’a rien fait, l’auteur l’a laissée, elle la Nunuche, au fond d’un tiroir.Que faire ? Nunuche ne pouvait pas révéler au monde que c’était elle qui avait raconté son histoire... Il ne lui restait quà rentrer définivement dans le recueil et à mourir comme ses pages... ratatinée.