Ma boite à malices

Savez vous ce que j’ai trouvé dans ma malle ?

Un parfum sans essence
C’ qui n’a pas de sens
Une poupée cul-de jatte
C’est sûr, elle m’épate

Puis :

Un lavabo jauni
un masque rit à qui
Un crucifix sans croix
Je vous l’assure ma foi

Encore

Un quatuor à cordes
Ma mémoire qui déborde
Des heures sans montres
Une vie à l’an contre

Enfin ?

Une crédence éventrée
Des livres lacérés
Des cercueuils sans corps
L’âme perdue dans les ports

Non , maintenant la fin

Des photos sans noms
Un morceau de pluton
Une roue de vélo
La clef de mes maux.