Chronique d´un Français en Espagne (1er Episode) :

Le Comité Olympique Espagnol a demandé au gouvernement d´étudier la possibilité de mettre des paroles sur l´hymne espagnol. C´est vrai quoi ! Les sportifs espagnols sont démotivés (notamment les Raul, Casillas and Cie), de ne pouvoir chanter et d´écouter leurs supporters chanter lolololo (authentique) alors que les adversaires vous opposent des Fratelli Italia, des Marseillaise, God Save the Queen ou des Einigkeit und Recht und Freiheit.

C´est juste ça qui explique les mauvais résultats des footballeurs espagnols au Mondial, car, traumatisés, ils ne peuvent se résoudre à passer les 1/4.

Reste à savoir quelles paroles mettre ! car réussir à composer (dans les deux sens du terme) avec les vélléités autonomistes des Basques, Catalans et autres Andalous, ca demande beaucoup d´efforts dans la rédaction du texte.

L´Espagne est un Etat composé de 17 Communautés qui ont souvent leur propre hymne à parole, leur drapeau, leur histoire, et ne soulève pas toujours les enthousiasmes dans les grands moments sportifs. Favoriser le sentiment national dans ces circonstances adverses passe donc peut-être par un texte fortement inspiré...