Pensée de Victor Hugo à méditer. Qu'ils aient quitté la terre pour rejoindre les cieux, qu'ils soient encore de ce monde, ne les oublions pas.
Et surtout ces pères qui se battent chaque jour, pour faire valoir leur droit : le droit de pouvoir aimer, profiter, partager amour et joie de leurs enfants. Ils sont plusieurs à devoir se battre contre une injustice mandatée par un juge, oo par une tierce personne, les privant de tout contact avec leurs enfants ( cas révélés en matière de divorce). On divorce d'une femme ou d'un homme, mais pas d'un enfant. Un appel que je lance à certaines femmes : "Mesdames( je précise certaines), un enfant a besoin autant de sa mère, que de son père : ne réglez pas vos litiges, au travers d'un enfant : un enfant n'a pas demandé à venir au monde, et n'a pas à supporter une séparation. Tellement d'enfants, et adolescents n'ont plus leur père ( le plus souvent par un décès), que ceux pour qui il est présent, ne le privez pas de sa présence, amour et complicité."