Dans notre quoitidien, un sacré intello a dit : deux sortes d’individus : ceux qui sont réalistes, donc normalement les pieds sur terre , et les rêveurs, souvent les artistes et les théoriciens.
Je respecte sa pensée, mais personnellement , il y a chez moi, trois sortes d'individus ( femmes et hommes confondus - les réalistes, les rêveurs, et les juges ( ceux qui , sans savoir pourquoi, et selon leur intime conviction, disent, parlent, et jugent - ceux là sont à évincer).

Alors?

Comment savons-nous ce qui est réel et ce qui ne l’est pas ? C’est l’expérience qui nous l’apprend?. L’expérience au sens le plus fondamental : l’expérience sensible, la perception qui nous vient de nos sens.

Comment savons-nous que le feu brûle ? Parce qu’en s’approchant de la flamme nous ressentons une impression de chaleur de plus en plus intense et que si nous approchons un morceau de papier, nous voyons qu’il s’enflamme.

Donc , comment? des personnes peuvent juger une personne , sans la connaître, et porter un jugement inacceptable : je précise dans ce nouveau monde iréel, qu'est l'informatique.

Ne serait-il pas plus intègre et respectueux? qu'avant même de dire, d'écouter, de dialoguer , d'arrêter d'entendre des rumeurs : car cela prouve, un sacré manque d'assurance et de frustrations, que celui qui croit tout ce qu'on lui dit.

Ce qui est génial : c'est d'avoir sa propre opinion ( tous cas confondus), sans avoir besoin de demander l'avis des autres. Car, le jour, où la mort viendra, même l'entourage n'y pourra rien et seule elle décidera.


Je remercie les personnes qui donneront leurs pensées.