Au p'tit matin
Le Parisien
Et tout l'baratin

Au coin du bar
Le Parisien
Un coup de cafard
Pour trois fois rien

Au petit jour
Le parisien
Pour tout et rien
Juste un p'tit tour...
De passe-passe
De la dernière course
Au dernier casse
Selon les sources

Au point du jour
Le Parisien
Sur les lieux du chagrin
Et ses faits divers
D'un monde sans vers
Et toute l'écume des choses
Que recrachent les presses
Avec le même désamour
Les mêmes formules expresses

Au p'tit matin
Le Parisien
Dans le Metro
Sur les boulevards
Sous les toits
Dans les gares
Et les bistrots
Dans un demi sommeil
Qui ferait avaler n'importe quoi
avant que la pointeuse nous réveille

Sous un temps de chien
Le Parisien
Crime, gloire et beauté
Crise, moiteur et volupté

Ca y 'est, c'est plié
Le Parisien
-Toujours le même refrain-
Est happé par un caniveau...

Fini les mots croisés
Les horoscopes formateurs
Ou formatés
Que l'on connaît par coeur
Et toute la poésie du vieux monde
Toute cette prose versatile
Toutes ces plumes volatiles
Toute cette encre cynique
C'est à dire conformiste
Qui fausse toutes les nouvelles

Parisien du matin ...
Chagrin !