QUAND LES ROSES ...



Quand les roses fleurissaient ...
C'était le Bon Temps ...
Tout était vrai, même les gens ...
L'Amour qu'ils nous donnaient ...
Ils ne le reprenaient jamais avec le Temps ...

Avec Nostalgie ...

Quand les roses fleurissaient ...
C'était l'Âge des premiers amours ...
Des '' Je t'aime '' qui ne mouraient jamais ...
Et des '' Toujours '' qui sont encore là ...
Mon amour ...
Tristement bercée par le regret ...
D'avoir un jour, marché dans tes pas ...

Avec Nostalgie ...

Quand les roses fleurissaient ...
Tous les matins naissaient à la couleur du cœur ...
Les Blessures n'existaient pas ...
Et le regret, n'était pas encore là ...
Les nuits se berçaient de rêves infinis ...

Avec Nostalgie ...

Quand les roses fleurissaient ...
Le cœur n'avait plus de secret ...
On ne connaissait pas la peur ...
Il n'y avait que des gens vrais ...
Qui heureusement ...
Croyaient encore au Bonheur ...

Avec Nostalgie ...

Quand les fleurs fleurissaient ...
Elles devenaient belles par elles-mêmes ...
Elles ont survécu uniquement ...
À force de croire aux '' Je t'aime ... ''
Car, en ce temps-là ...
Les larmes n'existaient pas pour les arroser ...
Et bercée, par tant de Paix en mon cœur ...
Pour la première fois, j'ai pleuré ...

Avec Nostalgie ...

Quand les roses fleurissaient ...
Elles nous révélaient tous les secrets ...
Il nous suffisait simplement d'y croire ...
Pourtant ...
C'est justement depuis ce jour-là ...
Qu'on a inventé les regrets ...
Mais aussi, l'Espoir ...

© Claire De La Chevrotière 09/02/2006