dans la lumière du matin



à peine le temps de reprendre notre souffle après le confinement que l'actualité nous fonce dessus, comme un char d'assaut nous bombardant de mauvaises nouvelles, ,,,
Au contraire, le jardinier témoignera la main sur le coeur que jamais la végétation n'a été aussi belle qu'au temps du corona, marcher pieds nus dans un jardin qui sent bon, c'est comme pouvoir tenir à nouveau la main d'une personne âgée que l'on aime, rire avec ses enfants, boire avec ses amis, savourer un plat longtemps mijoté, regarder le soleil se coucher, un peu plus tard chaque soir, tout cela tient en respect les nuages noirs qu'on nous annonce ,,, tant qu'il y aura les petits plaisirs, tels que ceux partagés ici avec nos amis d'ipernity,,, nos thermostats hédoniques seront à bloc, et la joie sera la