Et bien sûr tout ça
retombe, histoire
d’offrir aux passants
cette pluie chargée
de pétales, fantaisie
sur des visages
assoupis, sur les
ecchymoses circu-
latoires, et l’absence
d’éclats d’une heure
aux vibrations utilitaires.

Gravité un peu livide...
La couleur de l’adieu,
alors qu’assis sur un
banc, je n’ose franchir
les pas...Overdose
sans doute de vues
sur la ville, de ses
rides futures, de
ses traits blanchis,

« consumés par le
feu, d’une agréable
odeur à l’éternel »...

Et bien sûr tout ça
retombe dans l’
oubli, le corps-mort
de tous les jours...
Ces dalles de béton,
matrices de mes
pensées...De l’
origine dans mes
veines...