Un sourire, en dessous du rire, Reste discret sous les éclats. Il est timide, au coin des lèvres, Alors que le rire éclabousse Sonore et bruyant, l'assistance. Le sourire est tout timoré, Discret dans son coin, mais charmant, Tandis que le rire, effronté, S'exhibe et attire l'attention, Souvent grossier, un peu trop gras. Au contraire, a peine esquissé, Un sourire est doux et gracieux. Surtout quand celle qui l'arbore... Est celle dont je suis amoureux. 30 septembre2013 (c) Bernard Fayet Shantidas