DIEU NE PARLERAIT DONC PAS ? Mais d'abord de quelle parole s'agit--il ? Que voulons-nous savoir ? De sa bouche ?? Et qui sommes-nous pour exiger cette " intervention " ??
Ici j'ai aimé la réponse du poète RILKE :

" Que feras-*tu Dieu si je meurs
Je suis ta cruche si je me brise ?
Je suis ton boire,si je m'altère ?
Je suis ta robe et ta mission...
Moi absent tu perdrais tout sens ..

RILKE .Le livre d'heures .


Comment dire mieux..que ce silence est une singulière aventure pour les deux ?