A une personne qui te fait un reproche parce qu'elle souffre de tes mots, lui répondre "non tu as tord de penser ainsi" est une humiliation épouvantable.
NON : opposition qui n'engage pas à l'écoute, au partage, à la compréhension et à la confiance
TU AS TORD : jugement de l'autre
DE PENSER : rabaisser la femme à un être qui n'a pas sa place dans un monde où l'on pense et où l'on esssaye d'améliorer sa condition.
COMME CA : seule la pensée de l'homme serait juste ? de quel droit l'homme devrait orienter la pensée de la femme ?

Tout ce qu'elle attendait, cette femme devenue amoureuse, c'est que tu comprennes pourquoi elle pensait comme ça, pour que plus jamais de tels mots viennent heurter son âme, et reveiller des douleurs contre lesquelles elle s'était déjà battues. Tout ce que voulait cette femme c'est être entendue, comprise ...

Son combat sera t'il sans fin ... ?
oui si elle continue à fréquenter cette "race" d'homme pour qui les femmes, sont et resteront des êtres instables et dépourvus de toute pensée libre.

Elle repart, une fois de plus, avec ses sentiments ... qu'elle répandra à nouveau, car elle est faite pour aimer, tout son univers, tout ce qui fait son monde ... librement