Lincoln et Kennedy : troublantes coïncidences[1]

 
Les noms de Lincoln et de Kennedy contiennent chacun 7 lettres, mais les deux Présidents assassinés ont bien d’autres points communs.
Cent ans séparent l’année de leur élection au Congrès (1846 pour Lincoln, 1946 pour Kennedy), puis celle de leur élection à la présidence des États-Unis (1860 pour Lincoln, 1960 pour Kennedy).
Ces deux Présidents ont lutté pour les droits civiques. Leurs deux épouses ont perdu des enfants alors qu'elles vivaient à la Maison-Blanche.
La secrétaire de Lincoln s'appelait Kennedy, une des secrétaires de Kennedy s'appelait Lincoln.
Les deux Présidents ont été assassinés un vendredi, en étant tous deux touchés à la tête.
Lincoln a été tué dans un théâtre appelé Kennedy[2]. Et Kennedy a été assassiné dans une voiture appelée Lincoln.
Leurs assassins présumés[3] étaient tous deux sudistes et nés, eux aussi, à cent ans d’écart : John Wilkes Booth en 1839, Lee Harvey Oswald en 1939.
Booth s'est échappé d'un théâtre et a été retrouvé dans un entrepôt, tandis qu’Oswald s'est échappé d'un entrepôt et a été retrouvé dans un théâtre.
Tous deux ont été assassinés avant leur procès.
A ces deux Présidents assassinés ont succédé des Sudistes qui portaient tous les deux le même nom de famille : Andrew Johnson, qui a succédé à Lincoln en 1908 ; Lyndon Johnson, qui a succédé à Kennedy, était né en 1908. Encore une fois, un siècle d'écart !
Et, last but not least... La semaine précédant leur mort, Lincoln était dans le Maryland, à Monroe, tandis que Kennedy était... avec Monroe (Marilyn) !
Incroyable mais vrai !


[1] Informations trouvées grâce à Internet, sur différents sites.
[2] D’autres sources parlent plutôt du théâtre Ford.
[3] La formule s’applique, en particulier, pour Kennedy qui a très probablement été victime d’un complot : de multiples contre-enquêtes ont démontré qu’Oswald ne pouvait pas être le seul tireur