"Le sens est second aux paroles
On dit et cela signifie
Et non inverse."

Louis Aragon


Notre époque est celle des images qui tuent le discours.
Est-ce grave, docteur ?
Oui, très.
Voici un schéma approximatif du fonctionnement de notre cerveau , l'instrument qui n'a pas été crée pour connaître l'Univers et soi-même mais pour faire survivre l'espèce humaine. Et qui s'éfforce de le faire , quand même, comme il peut.

°Nous percevons la réalité sous la forme des symboles. Le symbole est l'approximaton personnelle et toujours simplifié du fait réel.
° A la naissance (et même avant) l'enfant engrange des sensations- toutes qu'il reçoit.
° Quand il commence à parler les sensations sont nommées et deviennent symboles . (la chose non-nommée n'existe pas pour notre conscience) .
Le cerveau stocke le tout.
° Les émotions créent les liaisons entre neurones qui contiennent les symboles les plus nécessaires. Notion de nécessité dépend de la génétique de l'individu et de la culture de son milieu.
° Neurones les plus fréquentés forment la mémoire.
° La pensée est les spéculations de la mémoire.
° 80% du volume du cerveau est occupé par le subconscient- un vrac des sensations non-nommées.

….Homme pense par les mots, les images appartiennent au domaine des sensations .
L.